A.N. Fonds B.C.R.A. 182 A.S.
COLONEL VENY
RAPPORT AU SUJET DE LA FUSION AVEC L'ARMEE SECRETE
Mars 1943
CONCLUSIONS ET PROPOSITIONS

1° Le Général Vidal doit commander

-Il est, je le crois, capable de le faire, mais son autorité doit être soutenue et non annihilée par le Comité de Coordination National et les Comités régionaux et départementaux. Son Etat-Major doit être composé de gens énergiques, mais sensés et prudents qui ne considèrent pas qu'ils ont accompli un fait d'armes remarquable lorsqu'ils ont lancé une bombe inoffensive dans une voiture.

2° Le groupement Froment doit être représenté au Comité de Coordination

Il n'est pas admissible en effet que ce groupement qui dispose d'une force militaire réelle et importante soit considéré comme un parent pauvre.

3° La répartition des crédits.

Elle doit s'effectuer autant que possible à date fixe, et puisque "Combat", "Libération" et "Franc-Tireur" reçoivent chacun des crédits pour leurs éléments civils et militaires, il doit en être de même pour le Groupement Froment.

4° La question du camouflage des menaces de déportation

Elle doit être résolue de toute urgence. Cela sera possible si le Général commande, seul et si des moyens financiers indispensables sont mis à sa disposition.
Colonel Veny

Utiliser la touche "Retour / Back" de votre navigateur ou:

Retour à... :