INSTRUCTION PERSONNELLE ET SECRETE
POUR l'ACTION en FRANCE
I.P.S. du 29 Octobre 1942


"Dans la situation actuelle de la guerre une action d'envergure de l'Armée Secrète ne peut être envisagée que si elle est liée à une action directe des Forces Alliées débarquant sur le territoire français en vue d'y rechercher la décision".
"L'Armée Secrète évitera d'engager dans des opérations de caractère désespéré des effectifs et des cadres d'élite qui risqueraient d'être anéantis prématurément".
"Par contre, les Cellules professionnelles et les Groupes Francs doivent être à même d'agir à tout moment. Si le débarquement allié en France se produit, l'Armée Secrète devra utiliser à fond les possibilités d'action qui lui seront alors offertes".

I
"Situation actuelle"
"Actions de sabotage"
"L'action de sabotage déjà commencée se poursuit".
"A cet égard, un programme sera envoyé. En attendant son arrivée, les Centrales électriques seront attaquées en première urgence".

II
"Débarquement des Alliés en France"
"La mission de l'Armée Secrète est de paralyser la manoeuvre allemande par une action générale déclenchée au moment opportun après le débarquement allié".

Utiliser la touche "Retour / Back" de votre navigateur ou:
Retour à... :